Le mouvement perpétuel d'Alex à Daniel

Mouvement perpétuel
Machine à mouvement perpétuel
Don du Père Elphège Chiasson et remise au musée par son frère Victor Chiasson.
Vers la fin des années trente, à Paquetville, on discutait parfois sur les possibilités d'un engin qui continuerait à tourner sans combustible et sans vapeur. On cherchait à recourir à d'autres lois de la nature. Je me souviens qu'Alex venait chez Louis Chiasson, mon père, pour chercher des morceaux de tôle sur les restes d'un Ford Modèle-T. De bon matin et parfois tard en soirée, nous entendions Alex qui martelait sur son enclume. Toutes les chaînes et les dents de roues ont été forgées avec cette tôle très résistante.

Il avait imaginé un engin qui fonctionnerait avec des boules de plomb qui créeraient de l'énergie en tombant dans une roue. Avec l'énergie créée par la gravité, le moteur devait faire remonter les boules et ainsi tout tournerait en perpétuité. Il n'a jamais eu assez de boules de plomb pour vraiment vérifier son invention!

Même s'il avait travaillé dans le plus grand secret, j'ai eu la chance de voir son oeuvre dans son atelier. Quand Alex est entré à l'hôpital de Bathurst, vers la fin de 1938, je suis allé lui rendre visite, avec Wilfred Butler, et il m'a alors donné son mouvement perpétuel. Cet appareil est resté dans le grenier de la maison de Louis Chiasson jusqu'en 1996. Comme on avait changé l'escalier dans la maison, on a dû percer une ouverture sur le toit. Je l'ai alors donné au Musée Acadien de Caraquet.(Information: Elphège Chiasson, prêtre)
boule   Alexandre Thériault
Boule en plomb servant à actionner la machine à mouvement perpétuel
Don du Père Elphège Chiasson et remise au Musée par son frère Victor.
  Alexandre Thériault - le 9 octobre 1938

Alexandre à Daniel Thériault et Marie Haché est né à Caraquet le 16 octobre 1866. Il était, de son métier, Millright ou constructeur de moulins. Il a été en tête de moulins à Burnsville, Saint-Léolin, Saint-Paul de Grande-Anse, Lynn (Mass) et Paquetville. Le 27 août 1893, il avait épousé à Paquetville Phoebée Godin, fille de Johnny Godin et Priscille Thériault. Ils y demeurent et élevent une famille 14 enfants. Alex est décédé le 11 janvier 1939 et est inhumé à Paquetville.
Courtoisie de Elphège Chiasson, prêtre

retour